Icone thème conseil

Protection

assurance
Les indépendants et l'assurance

Etre indépendant permet une grande liberté dans le travail, le choix de ses méthodes et quelques fois de ses clients. Mais être indépendant, c'est ne compter que sur soi-même en matière de protection complémentaire santé et d'assurances.

Il faut donc penser à tout et se couvrir absolument sur le plan de la complémentaire maladie pour préserver sa santé car en tant que travailleur indépendant son capital le plus précieux c'est soi. Il est également prudent de se couvrir en cas d'incapacité de travail.

Les assurances complémentaires restent chères pour les indépendants. Néanmoins, depuis quelques années certaines startup comme Alan (https://alan.eu/freelancer) bousculent le monde de l'assurance et permettent aux indépendants d'accéder aux protections complémentaires à des coûts qui se rapprochent des tarifs des salariés. 

Les mutuelles comme la Maif, la Macif, la MGEN offrent également des prestations intéressantes.

La Mutuelle Générale (https://www.lamutuellegenerale.fr/TNS/) a développé des offres adaptées aux travailleurs indépendants, comme par exemple une offre spécifique pour les livreurs à vélos de Stuart.

N'oubliez pas que vous pouvez aussi déduire une partie de vos cotisations dans vos charges avec le dispositif Madelin.

La loi Madelin, mise en place le 11 février 1994, a pour objectif d'encourager les Travailleurs Non Salariés à composer eux-mêmes leur protection sociale pour compléter le régime obligatoire de la Sécurité Sociale des Indépendants et prévoit ainsi que vous puissiez souscrire une complémentaire santé en ayant un avantage fiscal : vous pouvez déduire le montant des cotisations de mutuelle de vos impôts (si vous avez un régime réel d'imposition, et non le micro-BIC / micro-BNC). Le plafond annuel de déduction est fixé à 9 012 € (pour 2014).

En tant qu'auto-entrepreneur, vous avez accès également aux contrats Madelin, mais ce choix pourrait être moins judicieux pour vous car votre régime d'imposition est justement le micro-BIC, et vous ne pouvez bénéficier de déductions d'impôts puisque vos charges ne sont pas comptées par le Fisc pour en établir le calcul. Vous avez plutôt intérêt à souscrire à une mutuelle classique, mais dédiée aux travailleurs indépendants, laquelle offrira également des tarifs très intéressants.

Vous pouvez approfondir le sujet des contrats Madelin en cliquant sur le lien suivant: http://www.guide-tns.fr/mutuelle/loi-madelin/ 

L'assurance responsabilité civile professionnelle n'est pas obligatoire, sauf pour les professions d'artisans et réglementées mais elle est vivement conseillé, tout comme la protection juridique pour vous accompagner à des coûts raisonnables en cas de litige avec un client.

Et vous aurez peut-être besoin d'une assurance automobile, habitation…

LES DOSSIERS D'UNION

Icone conseils

Protection, financement, évolution de carrière, réseaux, retrouver nos dossiers pratiques pour vous accompagner au quotidien

ACCÉDER À NOS DOSSIERS