Femmes et indépendantes par temps de Covid, la double peine!

06 avril 2021

Par : Pierre.W

Selon un sondage réalisé par le réseau Initiative France auprès de 9.000 dirigeants de TPE, les femmes, fortement représentées dans le commerce et la restauration, ont davantage suspendu leur activité que les hommes pendant le confinement (69% contre 49%). Et 66% n'ont plus pu se rémunérer, contre 55% des hommes.
Toujours selon Initiative France, les femmes sont entrées dans la période post-confinement avec une trésorerie en tension, 70% des sondées disant ne pas pouvoir maintenir leur activité plus de deux mois, contre 63% des hommes.
Et d'après une étude du réseau féminin "Bouge ta Boîte", réalisée auprès de 400 TPE, près de la moitié ont subi une baisse d'activité de plus de 50% depuis le déconfinement et estimaient, en juillet, pouvoir tenir seulement six mois supplémentaires. Parmi elles, 16% redoutaient même une fermeture en septembre.
Les projets portés par des femmes sont souvent, Covid ou pas, "moins financés et moins accompagnés", selon Marie Adeline-Peix, directrice exécutive à Bpifrance.