laurent Berger CES
La CES défend une meilleure protection des indépendants

Pour la CES (la Confédération Européenne des Syndicats, dont le président depuis juin 2019 est Laurent Berger), les réponses à la question des grandes priorités des institutions européennes se répartissent en trois grandes catégories :

1/ Etablir des règles internationales fournissant un cadre juridique commun pour les travailleurs indépendants ;

2/ Modifier le droit de la concurrence afin qu’il ne constitue plus un obstacle à la négociation collective pour les travailleurs indépendants ;

3/ Et en général, prendre des mesures pour améliorer la situation des travailleurs indépendants

Cela nécessite une définition de la notion de travailleur nécessaire pour obtenir une exception dans le droit européen de la concurrence afin de permettre la négociation de taux de salaire minimum pour les travailleurs indépendants, d'assurer l’égalité de traitement entre les salariés et les indépendants, notamment en matière de protection sociale, et de garantir des conditions de concurrence équitables.
Cela suppose aussi de s’attaquer au faux travail indépendant et d'adopter des mesures visant à promouvoir la négociation collective pour les travailleurs indépendants qui permettraient de négocier avec les associations patronales.

Pour en savoir plus sur les orientations de la CES en matière de revendication des droits pour les travailleurs indépendants, cliquez ici.