Loi Mobilités

Quoi de neuf pour les travailleurs de plateformes?

moratoire entrepôts ecommerce
Demande de moratoire sur les entrepôts de e-commerce

La Confédération des commerçants de France, des organisations professionnelles, des associations, des parlementaires et des représentants des collectivités territoriales demandent au gouvernement l’adoption d’un moratoire sur les projets d’entrepôts et mégacentres de tri du ecommerce.

Union s'est associée à cette démarche car 15 000 emplois sont menacés par l'expansion programmée d'Amazon et Alibaba en France.  le député Mounir Mahjoubi, a démontré que l’implantation actuelle d’Amazon a provoqué en 2019 la destruction nette de 7 900 emplois. Cette disparition des emplois impacte en premier lieu les petits commerces de centre-ville, majoritairement des travailleurs indépendants. Cette croissance exponentielle s'accompagne aussi de dumping social, évitement de la fiscalité et d'un impact écologique dramatique. Ces nouveaux entrepôts représentent  un danger écologique avec l’importation de 960 millions de produits supplémentaires, pour la plupart de Chine, conduisant à explosion du trafic routier et l’augmentation de 30% du fret aérien pour la livraison en 24 heures.

Pour défendre l'emploi des indépendants et préserver le climat, UNION a signé la demande de moratoire aux côtés de la CDF. Si vous souhaitez plus d'information, lisez cet article paru dans Libération