signature alliance UAE-UNION-CFDT
Alliance CFDT-UAE-UNION pour représenter les indépendants

La CFDT, l’UAE et UNION annoncent à Paris le 16 mars 2021 la constitution d’une alliance dont l’objectif est de fédérer les intérêts des travailleurs indépendants, pour construire des demandes communes et créer un collège représentatif de tous les Travailleurs Indépendants
 
Les travailleurs indépendants représentaient en France 3,2 millions d’actifs, sous de multiples statuts. Parmi eux, les Auto-Entrepreneurs représentent aujourd’hui plus de 2 millions d’entre eux. 
Les travailleurs indépendants ne disposent pas aujourd’hui de modalités de représentation collective ni d’espaces de concertation et de négociation. Outre cette absence de représentation, cette population active n’est pas fédérée, elle ne dispose pas de sécurité suffisante, n’a pas de protection sociale collective et exerce dans un paysage législatif et règlementaire instable.
C’est sur ce constat que se fonde l’alliance lancée aujourd’hui par l’UAE, la CFDT et UNION, dont l’objectif est de fédérer les intérêts de ces travailleurs indépendants et de construire des propositions afin de rendre plus légitime, mieux protégé et encore plus pertinent ce statut d’activité. 
 
Les principaux enjeux de cette démarche sont d'une part la construction d'une expression concertée et forte et d'autre part de construire une revendication commune pour créer un collège représentatif de tous les Travailleurs Indépendants destiné à siéger dans tous les espaces de négociation, consultation ou concertation. Il s’agit également d’obtenir collectivement à terme des avancées sociales, fiscales, administratives et techniques pour ces travailleurs qui aspirent à l’autonomie

Cet accord politique représente une véritable novation pour le futur dialogue social, structuré depuis 1945 entre représentants des employeurs et des salariés, la représentation des indépendants se traitant par leur rattachement à des ordres professionnels ou à une réglementation propre, voire à des qualifications préalables. 
 
Aujourd’hui la population des indépendants connait une croissance sans précédent, avec plus de 630000 nouveaux inscrits en 2020.
 
L’Alliance lancée aujourd’hui par l’UAE, la CFDT et UNION, s’adresse à tous les indépendants, au premier rang desquels les plus de 2 millions d’auto-entrepreneurs. Elle s'adresse aussi  aux 80 000 travailleurs des plateformes dont 52 000 livreurs et chauffeurs VTC, en permettant de sortir de la dualité représentants des employeurs et représentants des salariés. 
 
Parmi les sujets immédiats à traiter, il s’agira de réfléchir à la question de la négociation d’un socle de droits sociaux  y compris pour les travailleurs des plateformes (accident du travail, maladie professionnelle, complémentaire santé, droit à l’assurance chômage…), à la création d’un dialogue social organisé entre des travailleurs qui ne sont pas salariés et des plateformes qui ne sont pas employeurs, avec des règles de représentativité, des modalités d’élections et d’instances de négociation.
 
À propos de l’UAE : Organisation reconnue par les Pouvoirs Publics, l’UAE a pour mission de promouvoir et de défendre le régime de l’auto-entrepreneur et d’accompagner les créateurs d’entreprise tout au long de leur démarche, de leur création à leur l’installation jusqu’à leur développement. L’UAE assure la diffusion des connaissances en mettant à la disposition de tous les auto-entrepreneurs une série d’informations et de services proposés par ses partenaires (CCI France, CSOEC, URSSAF, CIC, SAGE, Groupe La Poste, Fondation Le Roch-Les Mousquetaires, UNION) via son site web et également via son programme d’accompagnement et ses actions de proximité en région. Par ailleurs, l'UAE a créé dès 2009 un Observatoire de l'Auto-Entrepreneuriat afin d'analyser en permanence tant au plan quantitatif que qualitatif, le régime de l'auto-entrepreneur et les attentes exprimées par les créateurs.